Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d762671005/htdocs/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2854

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d762671005/htdocs/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2858

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d762671005/htdocs/wp-content/plugins/revslider/includes/output.class.php on line 3708
2021 : L'ANNEE DE TRANSITION VERS LA VRAIE VIE - Differencielle

Dans quelle prison dorée vis tu ? quels sont les mensonges qui te limitent et t’ont coupées les ailes?

il est temps d’allumer ton PHARE intérieur, de déployer tes ailes pour vivre la vie de tes rêves!

Selon les plus grands astrologues, 2021, est l’ANNEE DE LA TRANSITION .Si à titre individuel peu d’humain ont fait ce saut vers l’inconnu, 2021 marquera un changement planétaire. C’est une année qui parait il va chahuter les humains dans leurs certitudes, et leur confort. Je le sais car , ce chemin de transition, je l’ai déjà fait avant toi.. pour pouvoir témoigner que toi aussi tu peux devenir héros ou Héroïne de ta vie et en réinventer les règles de notre monde qui ne tourne plus rond!

Ici, à travers mon histoire, ma transformation, j’espère te donner la preuve que tu es bien plus Grand(e)  et plus Libre que tu peux l’imaginer. tu te vois chenille alors que ta mission est d’être ce beau papillon qui vit le flow de la vie, et bien plus longtemps que lui ! Je ne dirai pas que c’est facile, car celà n’est pas vrai, mais que c’est LE voyage le plus excitant, le plus palpitant et merveilleux que j’ai fait de ma vie !!

La vie n’est pas fait pour se prendre la tête pour des gens ou des causes perdues! La vie est faite pour prendre notre pied !!  voilà la nouvelle façon que j’aimerais que tu démarres cette nouvelle année 2021

Pour cela, laisse moi te raconter mon histoire qui j’en suis sûre raisonnera en toi aussi.

« Je suis comme je suis, je n’y puis rien changé » c’est le 1er vers d’une poésie de Paul Prévert que j’ai gardé en mémoire depuis ma tendre enfance.

Peut-être un des plus gros mensonges que je me suis raconté pendant plus de 40 ans. Comme une fatalité à la vie. Comme si je n’avais pas de choix que de SUBIR ma vie….comme l’ont fait mes parents et avant eux mes grands parents etc …

Mais pour comprendre d’où vient ce mensonge, laisse-moi te raconter mon histoire et celles de mes lignées féminines qui sont comme des vieux programmes bien ancrés que j’ai dû dé programmer un à un pour m’installer mes propres programmes bien plus joyeux ! C’est en me reprogrammant que j’ai retrouvé mon Phare intérieur, la femme libre et intuitive que je suis et que je me suis autorisée à manifester ma Lumière pour être visible. Moi, qui enfant, n’avais jamais le droit à la parole. Cette fois ci c’est à mon tour de m’exprimer !

Je suis la 3ème fille de la fratrie et mon prénom, Carole dont les racines Karl sont masculines, marque déjà le fait que j’étais attendue comme garçon.

Déjà ma mère est née après un garçon mort né et est devenu ce que l’on appelle un Gisant. Comme une copie de l’enfant décédé, et en plus un garçon !

Tel Vincent Van Gogh, ma mère était donc condamnée à vivre « comme un garçon », à devenir médecin pour honorer son père, et à mettre ses rêves de carrière artistique au placard. Comme de nombreuses femmes de sa génération. La femme n’avait pas le droit au chapitre. 

Donc après 2 filles, ma mère espère enfin donner naissance à ce garçon comme réparation de ce qu’elle n’a pas été.

1er mensonge de ma naissance : je ne suis pas attendue comme fille. Dans l’espoir de recevoir l’amour de ma mère, je vais donc jouer le rôle que l’on attend de moi : un garçon manqué. Toute mon enfant, j’aurai les cheveux court et je suis comme un garçon. Sauf que j’ai une sensibilité à fleur de peau qui cherche à se manifester. J’abandonne très vite cette sensibilité et j’enfile le costume de la working girl qui va faire carrière ! L’anti conformiste conservera néanmoins le gout pour les couleurs flashy.

2ème mensonge : je ne mérite pas ma place.  Alors tu imagines ce qu’il m’a fallu déconstruire pour m’autoriser à être légitime comme entrepreneuse !! En plus, il me fallait être loyale à mes origines Juives roumaines. Ne pas faire de vague pour mon grand père était une question de survie, qui fait là encore partie de mes gênes. D’où un vrai conflit pour  l’excentrique que je suis qui aime tout sauf se conformer aux règles !

Je suis née 15jours après terme et l’accouchement sera compliqué. C’est ce que l’on appelle un Refus d’incarnation. C’est comme si je refusais de venir au monde, par anticipation aux épreuves qui m’attendent ! Conséquence : je suis plutôt perchée, et j’aurais une vraie difficulté à prendre ma place, et à me confronter à la vie dans les difficultés. Les épreuves sont donc là pour m’ancrer dans la vie et comme m’enraciner dans la vie terrestre.

3ème mensonge : la morbidité. Ma mère est dépressive à ma naissance. Est ce la déception d’avoir une fille ? je ne le saurai surement jamais. Il n’empêche qu’au lieu de baigner dans une énergie de bonheur d’une future maman épanouie, je passerai 9 mois dans cette énergie de morbidité qui m’interdira plus tard à être dans la joie, par loyauté à ma mère.

Retrouver la joie de vivre, le plaisir de vivre va me demander un vrai effort car de manière inconsciente c’est comme si je n’y ai pas le droit. Là encore pas question de rester dans cette loyauté familiale ! Je suis la vie ! La Danse Libre et le son du Digéridoo me remet en mouvement dès que je sens que je suis plombée !

4ème mensonge : Amour = amour toxique.  Un enfant a besoin d’Amour et de Sécurité pour grandir comme une plante a besoin d’eau et de soleil. Or maman n’est pas pas en capacité de m’apporter l’amour puisqu’elle est dépressive. Et sa relation aux hommes n’est pas un exemple d’amour non plus. Je vais donc être privée de calins, de maternage, si indispensable pour une enfant. Ma Grand Mère jouera heureusement le rôle de nourrice, mais le manque de lien maternel est là..  Elle me renvoie que je suis grosse, dure et j’en passe ! M’autoriser l’Amour sera donc un travail de réconciliation intérieure entre mon Masculin et mon Féminin. Je vais devoir réapprendre à m’aimer, aimer ce corps si longtemps oublié. Merci le Cancer pour m’avoir réveillé à ce véhicule si précieux que j’ai si longtemps négligé.

5ème mensonge : une fille seule n’est pas en sécurité. Il me faut donc me marier… avec quelqu’un qui me permet de prendre ma place dans la famille. J’épouse donc un des meilleurs amis de ma sœur. Me voilà pleinement prisonnière de ma condition féminine avec une Boite professionnelle dans laquelle je dois travailler pour vivre, un mari que je n’aime pas mais qui me garantit ma sécurité. Il ne reste plus que les enfants… et voilà !

Me voilà dans la même prison dorée que ma mère. Me voilà condamnée à travailler pour consommer ce qui contribue à apporter de la valeur aux yeux de la société : être propriétaire, avoir une belle voiture, avoir un titre professionnel.

Cela te rappelle peut être des épisodes de ta propre vie non ?

Et même si, au contraire, tu es issue d’un milieu plus modeste, tu t’es surement empêchée de vivre dans le confort par loyauté…

Maman rêvait de voyages et de liberté. C’était une femme brillante, très intuitive, surement un peu sorcière aussi car elle a détecté plus d’une maladie grave en n’étant que Médecin du travail.

Elle s’est mariée à un paysan s’empêchant de rayonner pleinement . Elle à sûrement plus révé sa vie qu’elle n’a vécu une vie de rêve !  J’en ai longtemps voulu à ma mère de m’avoir jamais expliqué l’origine de sa dépression et de m’avoir comme abandonnée à ma naissance.

Je lui en ai voulu de castrer mon père et de n’avoir pas eu le courage de faire ses choix et de nous porter comme responsables de ses non choix.

A la fois je faisais comme elle et à la fois c’est comme si j’étais comme poussée à faire les choix qu’elle n’a pas su faire : divorcer, être libre du métier de ses rêves etc …

Mais si j’ai porté tant de fardeaux, c’est en fait pour m’en libérer et libérer mes descendances de ces règles et normes obsoletes.

J’ouvre la Voie d’un Féminin Libre qui s’autorise la Jouissance sur Terre.

Non nous ne sommes pas condamnés à souffrir ! bien au contraire ! notre quête est de redevenir tels des enfants spontanés, guidés par notre joie de vivre.

Peu à peu je comprends que je suis là pour changer les règles du jeu de la vie. Je suis comme dans un jeu vidéo qui me propose de multiples scénari, à moi de choisir ce que je veux dans ma vie et de m’autoriser encore plus car je mérite le meilleur !

J’ai quitté mon mari pour  choisir une vie de couple où je suis l’égale de l’homme et où chacun prend sa pleine responsabilité en cas de Tension, friction. Ce n’est pas ce qu’il me fait qui me pose problème, c’est ce que çà réveille en moi comme mémoire. Et ensemble nous dansons la voie d’un couple qui me comble et me fait grandir

J’ai quitté le confort et la sécurité du CDI pour choisir ma vie professionnelle et prendre mon pied dans l’accompagnement des personnes dans leurs phases de transitions. Je me sens à ma place et au combien utile à la création de nouveaux référenciels pour les générations à venir, à travers toutes ces personnes et toi peut être si tu oses y croire !

Mes client (e)s Je les vois comme des pèlerins, des pionniers que j’accompagne le temps que leur chemin s’éclaire. Je leur fais gagner du temps, je les motive, je les libère de leurs fardeaux ; je leur laisse des boussoles, des outils  afin qu’ils puissent le plus rapidement possible continuer seuls leur chemin et qu’à leur tour ils deviennent des Phares qui illuminent des pèlerins égarés sur le chemin.

Peut être que toi aussi tu es à la croisée d’un chemin, sans trop savoir de quoi est fait demain ? Peut être sens tu l’élan de me contacter pour gagner en temps et en clarté . CLIQUE ICI  pour une seance gratuite pour faire connaissance et décider ensemble comment avancer .